Guide consocolaborative

Futur en Seine : « La technologie doit être au service du collectif et des citoyens »

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Pour sa 8ème édition, le grand festival du numérique francilien explore « les intelligences ». 3 jours d’échanges, de démo et de fête pour comprendre comment l’intelligence artificielle peut nous rendre plus humain. Entretien avec Camille Pène, directrice de Futur en Seine.

Sophie Lauth : Quel est l’objectif du festival Futur En Seine ?

Camille Pène : Futur en Seine est pensé comme un point de rencontre entre les innovateurs et le grand public autour du numérique. Il s’agit de faire découvrir les dernières innovations et de leur donner de la visibilité, mais aussi d’en faire un rendez-vous de débat et de décryptage.

Sur quoi portera cette 8e édition ?

Cette année, le thème est « Intelligences ». Nous avons voulu parler de l’intelligence artificielle, sujet très technique dont tout le monde parle, mais que peu de personnes maîtrisent. Algorithmes, traitement automatique de l’image, du langage… C’est un terreau à fantasme, nourri par les séries, autour des robots voleurs d’emplois et des routes prises d’assaut par des véhicules autonomes.

Justement, comment appréhender ce nouveau domaine ?

Nous avons invité des spécialistes, chercheurs, entrepreneurs : autant de profils qui vont poser les bonnes questions pour pouvoir répondre à celles du public. Au fond, l’enjeu est de savoir comment l’intelligence artificielle et le numérique peuvent être des outils qui rendent plus puissantes d’autre formes d’intelligences, comme l’intelligence collective, émotionnelle, humaine en somme. La question du futur, c’est vivre « en bonne intelligence » avec toutes ces nouvelles intelligences.

Futur en Seine - 2017©
Futur en Seine – 2017©

Comment sera organisé le festival ?

D’abord, 3 jours d’échanges, de conférences et d’ateliers, de démo et de fête à la Grande Halle de la Villette à partir de demain (du 8 au 10 juin). Le jeudi sera consacré à la question des territoires et villes intelligentes, le vendredi à la santé et le samedi aux mutations du travail.

Comment faire pour que la smart city soit plus inclusive ? Comment repenser les questions de sécurité ? Comment rendre l’entreprise plus humaine ? Toutes ces question n’ont pas seulement trait à la performance mais aussi au vivre ensemble. La technologie doit être au service du collectif et des citoyens. Des élus comme Par la suite, le Festival durera jusqu’au 18 juin de façon décentralisée dans de nombreux endroits d’île-de-France.

À quelles expériences le public doit-il s’attendre ?

Nous avons prévu pas moins de 150 démonstrations pour placer l’expérience au coeur de Futur en Seine. On pourra ainsi tester des assistants personnels ou des chatbot dans les domaines aussi variés que l’aide aux parents ou le conseil d’achat. On pourra aussi expérimenter la reconnaissance visuelle, qui permet d’interpréter des émotions pour permettre à des équipes à distance de mieux collaborer… Tout est fait pour permettre au grand public d’appréhender ces sujets complexes, et même les enfants puisque nous attendons 500 scolaires par jour !

Futur En Seine, du 8 au 10 juin à La Villette (Paris), puis jusqu’au 18 en Île-de-France. Entrée gratuite sur inscription.

Le 7 juin 2017


Comments

comments

Sur le Même sujet