Guide consocolaborative

Lancement de Cookening, la plateforme qui démocratise le repas chez l’habitant.  

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Cookening se lance pour faciliter l’organisation de repas chez l’habitant. Cookening permet à n’importe qui de recevoir des étrangers à sa table, et notamment des touristes, pour leur faire découvrir un authentique repas et la culture de leur pays.

Image 2

Le site cookening.com a été développé afin d’organiser cette rencontre entre des hôtes souhaitant organiser chez eux des repas et des invités étrangers souhaitant découvrir la cuisine et la culture du pays ou région de leur hôte. Pour ce faire, l’hôte crée un profil et une page table montrant des photos de ses plats favoris, définit un format de repas et fixe la contribution demandée aux invités. Les étrangers, qu’ils soient touristes ou non, en allant sur Cookening.com, n’ont plus qu’à choisir la table et l’hôte qui leur donnent le plus envie puis à prendre contact avec ce dernier. Le paiement s’effectue via Cookening, afin d’assurer une relation de confiance entre hôtes et invités, l’hôte recevant l’argent de l’invité le lendemain du repas.

D’après Julien Pelletier, co-fondateur de Cookening :

La finalité de Cookening n’est pas sur le web, elle est hors des écrans, lors d’un repas chez l’habitant. Nous avons donc pensé toute l’expérience utilisateur du site dans ce sens. Que ce soit pour donner envie, pour installer la confiance ou au niveau du paiement, tout est intégré sur Cookening afin que ce soit simple et intuitif pour l’utilisateur.

Concept_English

Avec ce lancement, Cookening souhaite accélérer le recrutement d’hôtes en France, pour des invités pouvant venir de partout dans le monde. La France est la première destination touristique mondiale, de nombreux expatriés vivent en France et la gastronomie française exerce un fort attrait sur les étrangers : trois raisons qui font de la France le pays idéal pour démarrer Cookening avec une ambition affirmée de développement mondial.

D’après Cédric Giorgi, co-fondateur de Cookening :

Le moment du repas est un moment de partage par excellence, et Cookening a pour vocation de transcender ce moment, en rapprochant des personnes étrangères grâce à la gastronomie. Avec une économie mise à mal, mais aussi un isolement social qui s’est accentué ces dernières années, les gens ont envie d’un retour à des choses simples et vraies, à de la convivialité. Partager un repas dans un cadre chaleureux avec des étrangers répond exactement à ce besoin.

Il existe deux autres acteurs français du repas chez l’habitant : Beyond Croissant et Social appétit.

Le 22 mai 2013


Comments

comments

Sur le Même sujet