Guide consocolaborative

Atmosphères, un festival du développement durable aux pieds des tours de La Défense

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Projections de films, conférences, activités… Du 11 au 16 octobre, le festival Atmosphères invite le grand public à réfléchir aux enjeux du XXIe siècle et au développement durable. Entretien avec son fondateur Pascal Signolet.

Côme Bastin : Pouvez vous-nous présenter le festival ?

Pascal Signolet : Atmosphères utilise toutes les formes de création pour défendre les valeurs du développement durable au sens large. C’est un festival qui change régulièrement de forme suivant les budgets, les envies, les propositions que l’on reçoit et qui nourrissent le programme de façon collaborative. Il évolue avec son temps… D’où le nom. Le festival est gratuit et ouvert à tous. Même s’il rassemble certains profils très militants, il vise d’abord le grand public car c’est lui qui doit être sensibilisé aux enjeux importants du 21e siècle. On avait vraiment pas envie de faire un évènement entre-soi dans le Larzac.

pascal-2
Pascal Signolet et Marion Cotillard, lors de l’édition 2015 © Atmosphères

C’est pour cela qu’il est organisé dans le quartier de La Défense ?

J’habite ici, et j’ai voulu le faire ici car c’était en apparence paradoxal. En réalité cela nous permet de nous adresser à beaucoup de grandes entreprises aux alentours et à leurs salariés.  Ils répondent super bien aux ateliers d’upcycling, aux collectes solidaires ou aux sessions de musique à l’énergie solaire qu’on organise ! Au delà, c’est une façon de donner du terrain à la nature sur le béton. La ville de Courbevoie, qui soutient le festival, vient d’ailleurs d’obtenir la fleur d’or des villes les plus végétalisées de France.

Que nous réserve le cru de l’année 2016 ?

La famille Cousteau est à l’honneur ! On a un biopic sur le Père, le commandant Cousteau, mais aussi un film du fils Cousteau en avant-première. Le public pourra donner son avis sur le montage avant la version finale. C’est un film tourné intégralement en 3D, de toutes beauté, sur le plancton marin. Pour l’anecdote Arnold Schwarzenegger a craqué au point d’en faire la promo. Le réalisateur Cyril Dion et la chanteuse Camille seront les parrains de cette édition d’Atmosphères. Camille prépare d’ailleurs une tournée zero waste (zéro déchets), ce qui n’est pas une mince affaire. Il y aura aussi beaucoup de conférences prospectives, notamment sur l’alimentation ou l’énergie, avec entre autres Etienne Klein.

Comment en êtes vous venu à monter un tel évènement ?

C’est un travail d’équipe. Personnellement je suis réalisateur et j’avais fait des films sur les marées noires au début des années 2000. J’ai alors remarqué que les festivals étaient soit très « nature », soit très politiques, mais qu’il manquait un événement pluridisciplinaire sur le développement durable tourné vers le grand public. C’est ainsi que le festival est né en 2011. Au départ, on avait vraiment pas beaucoup d’argent, mais Atmosphères grandit d’éditions en éditions.

Retrouvez toutes les infos pratiques sur le festival. Entrée gratuite.

Le 29 septembre 2016


Comments

comments

Sur le Même sujet