Guide consocolaborative

United4Earth : une plateforme pour faire converger tous les lobbys citoyens

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Pour organiser et coordonner les groupes de lobbying citoyens, Maxime a imaginé United4Earth. Après avoir récolté 11500 euros sur Ulule, la plateforme United4Earth sera fonctionnel le mois prochain.

Les citoyens sont de moins en moins audibles, et les lobbys toujours plus forts. C’est le constat qui a conduit Maxime Senzamici à lancer United4Earth. En effet, les associations et les groupes d’actions sont divisés sur de nombreuses plateformes, ce qui ne leur permet ni de valoriser leurs combats, ni de faire entendre leurs voix face aux élus. Or, le jeune homme en est convaincu : « nos efforts individuels équivalent à une goutte d’eau dans l’océan, mais ensemble nous pouvons entraîner le changement. » Pour rétablir la donne, il a l’idée de développer United4Earth, un site internet qui regroupe toutes les initiatives locales, nationales et internationales ainsi que des outils pour faciliter les actions citoyennes.

Rééquilibrer la balance

La plateforme permettra de créer ou rejoindre un évènement en cours, que chacun peut proposer. « Ça peut être une marche comme celle pour le climat, une campagne de mailing, une table ronde sur un sujet sensible» illustre  Maxime. « On va aussi intégrer des outils qui aident à l’organisation et aux prises de décisions, ainsi que des calendriers, des rappels, la possibilité de connecter son adresse mail sur la plateforme pour ensuite programmer des emails. »

United4Earth fonctionnera  également comme une base de données – identique à celle des lobbys corporatifs – regroupant les coordonnées de tous les élus. « On va importer une première base qui sera gérée de façon collective, puis qui sera enrichie au fur et à mesure par les utilisateurs. Par exemple, on aimerait bien partager les données de nosdéputés.fr, qui recence l’activité parlementaire ».  Maxime a commencé le projet seul, a reçu l’aide de plusieurs contributeurs et depuis un mois, Flora Magnan a rejoint l’aventure à plein temps.

Outil connecté et web distribué

« Chaque mouvement doit pouvoir garder son identité et son indépendance, mais doit pouvoir s’unir pour agir lorsque c’est pertinent », souligne le fondateur. Ainsi, chaque acteur pourra intégrer l’outil au sein de son site, tout en interagissant avec les utilisateurs de Unite4Earth. « Concrètement, si un  autre site, lobbycitoyen.fr par exemple, mène une action contre le roundup, il pourra afficher la nôtre sur son site et ceux qui interagissent sur lobbycitoyen.fr pourront aussi interagir avec United4Earth ». Les campagnes lancées par i-boycott, dont vous nous parlions dans cet article, seront également intégrées à la plateforme.

Membre du collectif de développeurs Happydev, Maxime a côtoyé des geeks adeptes du web distribué. Cette technologie, qui met l’accent sur l’interopérabilité des applications et la répartition des informations sur plusieurs bases de données, présente de nombreux avantages. « Différents sites peuvent partager leurs données facilement. Les utilisateurs, de leur côté, peuvent héberger les données que le site utilise sur leur propre ordinateur. Ainsi, le jour où ils ferment leur compte, ils effacent aussi toutes leurs traces sur ce site web. » La RGPD avant l’heure.

 

Le 26 octobre 2018


Comments

comments

Sur le Même sujet