Guide consocolaborative

Une appli pour manger pas cher tout en luttant contre le gaspillage alimentaire

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Lancée au mois de Juin, Too Good To Go connecte utilisateurs et commerçants pour lutter contre le gaspillage en leur permettant d'acheter ou vendre à prix réduit les invendus alimentaires. Ses fondateurs lancent une campagne de crowdfunding.

On estime que 90 millions de tonnes d’aliments sont jetées chaque année en Europe. C’est pour lutter contre ce gâchis que Too Good to Go était lancé en novembre 2015 au Danemark, pays historiquement engagé en faveur de l’économie circulaire. Mais très vite, l’équipe d’internationaux implantés là-bas décide de lancer le concept dans d’autres pays d’Europe.

Après la Norvège, l’Allemagne, l’Angleterre, c’est maintenant aux 10 millions de tonnes de gaspillage alimentaire recensés en France chaque année que Too Good To Go souhaite donc s’attaquer. « En entendant avec plaisir les nouvelles lois françaises contre le gaspillage alimentaire, qui incitent désormais les commerçants à trouver des solutions pour ne plus jeter, je me suis dit qu’il était temps », raconte Lucie Basch, fondatrice de Too Good To Go France.

Paris et Lille

L’application est pour l’instant ouverte aux habitants des villes de Paris et Lille. Concrètement, Too Good To Go géolocalise l’utilisateur et lui permet de savoir quels commerces proposent des invendus dans les environs. Il peut dès lors commander ses boîtes et procéder au paiement directement via l’application. Reste à se rendre au point de vente choisi pour récupérer sa commande durant l’heure de collecte.

Côté commerçant, des boulangeries, pâtisseries, restaurants, sandwicheries, traiteurs, et cantines font pour l’instant confiance à Too Good To Go. Avec à la clé, « environ 300 euros de recettes chaque mois », affirme Lucie Basch. « Autrement dit la garantie d’optimiser son chiffre d’affaires en agissant en faveur de l’environnement. »

Campagne de crowdfunding

« Les utilisateurs sont déjà nombreux et réclament l’arrivée du concept dans leur ville ! », s’enthousiasme la fondatrice France. L’équipe a donc débuté une campagne de financement participatif lors du Festival Zero Waste dédié à la lutte contre le gaspillage. La collecte a déjà dépassé 8 000 euros sur 12 000 espérés. Atteindre l’objectif permettra d’étendre ce concept social et environnemental à de nombreuses villes françaises. Trop bon pour ne pas le soutenir.

Le 5 août 2016


Comments

comments

Sur le Même sujet