Guide consocolaborative

Tous Élus, l’asso qui veut rendre le goût de la politique à la nouvelle génération

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Comment constituer un budget, lancer une liste citoyenne, se présenter aux élections ? Dans la perspective des municipales de 2020, cette association veut former à la politique des jeunes de tous horizons pour faire valoir leurs idées.

74 % des 18-24 ans ne sont pas allés voter pour les législatives de 2017. 87 % des jeunes ne s’estiment pas assez représentés en politique. C’est en partant de ces constats qu’a germé, il y a un an, l’association Tous Élus. « Nous étions rassemblés pour une “raclette politique” avec des acteurs de l’entrepreneuriat social et des civic tech », raconte Camille Marguin, coprésidente. « Nous avons fait le constat que contrairement au monde de l’entreprise ou au monde associatif, personne n’accompagnait les jeunes qui voulaient s’engager en politique ».

Après un séminaire fondateur en juin 2018, Tous Élus s’est fixé un objectif à l’approche des municipales de 2020 : réconcilier les citoyens — en particulier les jeunes — avec la politique. Pour cela, l’association veut permettre à 100 000 citoyens, de tous bords politiques, d’aller défendre leurs idées à l’occasion de ces élections locales. « Il faut que chacun puisse se dire “et pourquoi pas moi ?” », juge Camille Marguin.

Serious Game

Le constat du divorce des jeunes avec la politique étant récurrent, reste à savoir comment s’y prendre. Tous Élus a fait le choix d’une approche pédagogique et non partisane, qui vise d’abord à donner les clés pour évoluer dans le monde complexe de la chose publique. « Nous avons passé 6 mois à interviewer des élus, rassembler des témoignages et des textes de loi pour construire une campagne de communication et d’accompagnement », raconte la présidente de l’association.

Une web-série a ainsi été créée, avec des épisodes de vulgarisation tels que « Les élections municipales pour les nuls ». Un serious game (jeu vidéo d’apprentissage) simulant une campagne politique a été développé. « On peut y appendre comment constituer un budget, lancer une liste citoyenne ou se rapprocher d’un parti », détaille Camille Marguin. Une campagne de communication, lancée ce mardi 29 janvier, doit permettre d’inciter les citoyens éloignés de la politique comme les jeunes de banlieue ou de zone rurale de s’emparer de cet accompagnement 100 % gratuit.

Un mouvement apartisan

À l’arrivée, Tous Élus espère qu’un maximum de citoyens se présente, sous l’étiquette qu’ils choisiront, l’association se refusant à être un parti ou avoir une orientation politique. « On s’adresse à tous les citoyens qui veulent défendre des causes, qu’ils soient Gilets Jaunes, Nuit Debout, Bonnets rouges ou en dehors de tout mouvement », insiste Camille Marguin, qui a quitté son travail pour se lancer dans l’aventure, encore bénévole. Elle aimerait aussi réunir les fonds pour offrir une formation personnelle à la prise de parole en public aux participants les plus investis.

UnisCité, les Scouts et Guides de France, Animafac, Makesense, Démocratie Ouverte ou Ticket For Change, Voxe.org… De nombreux mouvements liés à l’engagement des jeunes soutiennent le mouvement Tous Élus. S’il vous intéresse, rendez-vous sur leur site Internet pour en savoir plus !

Le 29 janvier 2019


Comments

comments

Sur le Même sujet