Guide consocolaborative

Panier repas, brushing ou bricolage : SNCF implante des startups collaboratives dans les gares

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

SNCF Gares & Connexions va réserver un espace à 8 startups à Pont Cardinet (Paris 17e). D’ici à la fin de l’année une dizaine de gares permettront à des plateformes collaboratives de s’ouvrir aux 3 millions de voyageurs quotidiens en Île-de-France.

On vous en parlait en avril dernier. Pour transformer les gares en lieu de vie et pas simplement de passage, SNCF lançait le challenge « Gare Partagée ». Un appel à projet dans 20 gares d’Île-de-France pour permettre à des services innovants et collaboratifs d’y voir le jour.

Aujourd’hui, la première pierre de cette stratégie est posée à Pont Cardinet, dans le 17e arrondissement de Paris. La gare accueillera en effet 8 startups qui proposeront leurs services aux riverains et aux voyageurs (3 millions de personne par jours rien que dans la région de la capitale).

Panier repas ou brushing

Paul ou Sodexo ont du souci à se faire. Car les services porteront d’abord sur l’alimentation, avec la possibilité de retirer un repas via la plateforme Monsieur Bonape, des kits gastro chez Les Commis, ou un panier de fruits et légumes frais et locaux avec La Ruche Qui Dit Oui.

Des startups de petits boulots seront aussi présentes dans la gare : Needelp pour le bricolage, Quatre Épingles pour se faire repriser un pantalon, Gogomitch pour le transport d’objets… Enfin on pourra aussi y retirer ses courses via Le Comptoir Urbain ou se faire un petit plaisir chez Enaï, qui dispense des soins de beauté, manucure, brushing ou massages.

Village urbain

Beaucoup de ces startups sont déjà présentes en entreprise mais cherchent à établir un contact direct avec le public. « Notre objectif est de proposer à chacun de nos clients des services innovants et digitaux, explique Patrick Robert, directeur Général de SCNF Gares & Connexions. Nous souhaitons contribuer à développer l’économie locale en favorisant les circuits courts et les jeunes start-ups. »

Nous souhaitons contribuer à développer l’économie locale en favorisant les circuits courts et les jeunes start-ups.

D’ici à fin 2017, 10 espaces de ce type vont ouvrir dans les gares d’Île-de-France. Autant de futurs « villages urbains » qui apporteront des « réponses locales à des attentes locales », espère la filiale de SNCF, chargée de repenser les gares.

Le 23 février 2017


Comments

comments

Sur le Même sujet