Guide consocolaborative

L’alimentation collaborative à la sauce indienne

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

À mi chemin entre Cookening et Take Eat Easy, l’application indienne Million Kitchen permet de se faire livrer chaque jour des plats préparés maison par des particuliers. Une tradition indienne remise à l’heure du web mobile.

Gare de Churchgate, à Bombay. Comme tous les jours, le train spécial de 11 heures arrive rempli de petites boîtes. Habillés de blanc, les fameux « dabbawala » les débarquent, les trient, puis enfourchent leurs vélos pour les livrer au quatre coins de la ville avant l’heure du déjeuner. Car dans chacune des boites se trouve un repas, fait maison, le plus souvent par une femme, à destination d’une personne en particulier, le plus souvent… un mari.

En Inde, la nourriture est une affaire sérieuse : et chaque religion impose des règles alimentaires très précises. C’est ainsi qu’est né le manège des coffrets-repas de Bombay, qui a même donné lieu à un film, The Lunchbox. Et c’est de cette tradition que s’est inspiré Vimlendu Jha pour concevoir Million Kitchen, une plateforme d’alimentation collaborative à mi-chemin entre Cookening et Take Eat Easy. Son appli permet de se faire livrer chaque jour à une nourriture, « hyper locale et faite maison ».

Curry de mouton

« Chaque cuisine qui dort est une ressource mal utilisée », explique l’entrepreneur.

Pour commencer, n’importe quelle personne peut poster une photo de ses plats et leur fixer un prix sur l’application. Une fois qu’un utilisateur a passé commande, la nourriture est alors préparée depuis le foyer et expédiée via livreur en une heure et demi maximum. On peut aussi précommander ses plats à la semaine.

« Imaginez que ma mère a cuisiné des pâtes incroyables aujourd’hui et la votre a fait un délicieux curry de mouton, illustre Vimlendu Jha. N’importe qui dans un rayon de 5 kilomètres ayant envie de manger des pâtes ou du mouton pourra le chercher, le commander, et le déguster en trois clics ! »

Lancée à New Delhi, la capitale, Million Kitchen livre quelque 150 repas par jour et recense 200 recettes différentes (indiennes, mais pas seulement). Comptez entre 40 et 220 roupies (0,50 et 3 euros) pour vous faire livrer un plat. De quoi manger varié !

Débouché économique

Million Kitchen a également ouvert sa propre cuisine afin de pouvoir procéder à des tests d’hygiènes sur les nouveaux plats ajoutés à l’application. Mais le lieu sert d’abord à fournir un espace de travail à certaines femmes défavorisées qui n’ont pas accès a des cuisines assez propres ou spacieuses.
Car l’objectif de Million Kitchen est d’abord de fournir un débouché économique, et donc de l’autonomie, aux femmes indiennes, encore à l’écrasante majorité au foyer. « Elles sont de plus en plus nombreuses à se tourner vers nous », raconte Vimlendu Jha. L’application a d’ailleurs été imaginée en collaboration avec l’association Swecha, qui travaille avec les femmes des bidonvilles et leur permet de gagner un peu d’argent en préparant de la nourriture.

Le 25 janvier 2016


Comments

comments

Sur le Même sujet