Guide consocolaborative

Avec Tonbooktoo, trouvez vos livres chez vos voisins plutôt que dans un grand magasin

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

La plateforme permet aux lecteurs de connecter simplement leurs bibliothèques entre elles pour donner, échanger et vendre leurs ouvrages. Elle mène actuellement une campagne de crowdfunding faire rimer livre, numérique, et convivialité.

Qui n’a jamais regretté d’avoir une bibliothèque remplie, mais inutile ? Ou d’avoir acheté un livre, alors qu’un voisin pourrait le prêter ? C’est pour donner une nouvelle vie aux livres que Valentine Dubot et Arnaud Poissonnier ont imaginé Tonbooktoo. Vendre, acheter, donner, prêter, emprunter : cette plateforme collaborative a pour objectif de faciliter la diffusion des livres entre particuliers.

« Je suis passionné de littérature, et cela fait deux ans que je réfléchissais à un site de partage de livres », raconte Arnaud Poissonnier, également connu pour avoir lancé Babyloan (microcrédit) en France. C’est en discutant avec son amie Valentine Dubot, passée elle par l’évènementiel, que l’homme décide de passer du concept à la réalité. Comme beaucoup de sites d’échange de livres se sont déjà cassé les dents, les deux amis peaufinent leur plateforme pour ne pas subir le même sort.

Communauté conviviale

Plutôt que par livre, Tonbooktoo fonctionne par bibliothèque. Concrètement, l’application smartphone scanne les codes barres de tous les livres pour les faire correspondre avec une base de données. À l’arrivée, la possibilité de renseigner rapidement toute sa bibliothèque en détail : livre, auteur, mais aussi éditeur, nombre de pages, etc. « L’utilisateur peut ensuite ajouter de petits commentaires sur chaque livre et préciser s’il souhaite le donner, le, prêter ou le vendre », précise Arnaud Poissonnier.

Une fois cette « bibliothèque miroir » créée, il est possible de se connecter à d’autres bibliothèques à partir de différents critères géographiques et communautaires comme l’arrondissement ou le type de littérature. Reste alors à fouiller dans les collections des autres utilisateurs, à entrer en contact via la messagerie du site puis à récupérer le livre en main propre. « Au-delà de l’échange de livre, on souhaite créer des clubs de lecteurs, des communautés conviviales », explique Arnaud Poissonnier.

Abonnement annuel

Après une première version bêta lancée durant l’été 2017, Tonbooktoo est en évolution constante pour séduire des lecteurs. « C’est encore modeste, car nous sommes jeunes, concède Arnaud Poissonnier. Environ 1 050 membres et 1 000 livres sont enregistrés sur notre site. » L’entreprise, qui compte deux salariés en plus des deux fondateurs, a lancé une campagne d’equity crowdfunding sur Lita.co.

Côté modèle économique, Tonbooktoo privilégie un système d’abonnement annuel (19 euros) plutôt que de commission sur les transactions. « On s’inspire des abonnements dans les bibliothèques municipales », explique-t-il. Des forfaits dédiés aux entreprises et, à terme, aux municipalités sont aussi proposés. « Un village qui n’a pas les moyens de créer sa bibliothèque pourrait ainsi offrir un abonnement Tonbooktoo à ses habitants. » Enfin, les utilisateurs auront la possibilité de reverser l’argent qu’ils gagnent en vendant leurs ouvrages à des ONG œuvrant autour du livre.

Livre et numérique

Arnaud Poissonnier en est convaincu : livre et numérique sont tous deux des créateurs de lien social et peuvent faire bon ménage. « Je ne crois pas à la suprématie des liseuses électroniques, dont les ventes sont déjà en baisse aux USA et en Europe, explique-t-il. De plus, ce sont des usages complémentaires : beaucoup de ceux qui ont des liseuses pendant leurs déplacements ont aussi de grandes bibliothèques chez eux. » 

Le 26 juin 2018


Comments

comments

Sur le Même sujet