Guide consocolaborative

Anniversaire, mariage… Et si l’on remplaçait les cadeaux inutiles par des dons aux asso ?

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Plutôt que de recevoir des cadeaux dont ils n’ont pas besoin, de plus en plus d’internautes choisissent d’organiser des collectes de fonds solidaires à l’occasion des fêtes.

Noël, anniversaire, mariage, fête… Nos calendriers croulent d’occasions de s’offrir des cadeaux, parfois pas toujours très utiles. C’est ainsi que le développement des cagnottes en ligne a permis l’émergence de fêtes solidaires. Pour lutter contre la surconsommation ou soutenir des causes qui leur sont chères, de plus en plus d’internautes choisissent de reverser tout ou partie de l’argent qu’ils reçoivent lors de ces occasions à des associations.

Une nouvelle fonction Facebook — que vous avez peut-être vu passer — a notamment permis l’émergence du phénomène. Celle-ci permet de faire savoir à ses contacts que l’on aimerait collecter de l’argent pour une cause à l’occasion de son anniversaire. Les amis peuvent alors verser le montant qu’ils souhaitent durant la période de récolte. Le total est ensuite reversé directement à l’association choisie (parmi une liste définie par Facebook).

Anniversaire engagé

Ainsi, Sanaa a choisi d’appeler aux dons pour Action contre la Faim et récolté 32 euros. « J’ai déjà suffisamment d’objets chez moi et je préfère aider les peuples dans le besoin dans le monde », avance-t-elle. Stefano, dont l’anniversaire n’est pas encore arrivé, a préventivement lancé une collecte pour Zero Waste France. « Le but c’est pour moi pas seulement de récolter des fonds, témoigne-t-il, mais au moins sensibiliser mes contacts Facebook au problème des déchets et aux solutions que propose cette ONG. »

« J’ai déjà suffisamment d’objets chez moi et je préfère aider les peuples dans le besoin dans le monde »

Difficile de chiffrer l’ampleur du phénomène et les montants moyens collectés. Ceux que nous avons pu observer étaient cependant limités, oscillant entre 30 et 60 euros. L’anniversaire solidaire vient donc le plus souvent en complément, et non à la place d’un anniversaire classique. « Les gens autour de nous ne considèrent pas encore une cagnotte humanitaire comme un cadeau à proprement parler, avance Sanaa. J’ai donc eu des cadeaux en dehors de cette cagnotte. »

Mariage solidaire

Certains Internautes choisissent aussi de ne pas passer par Facebook et de voir les choses en plus grandes. Ainsi, Agnès et son époux ont refusé les traditionnels cadeaux de mariage. Nous avons la chance de travailler et de ne pas être dans le besoin, explique-t-elle. Lorsque les invitiés commencent à leur demander ce qu’ils souhaitent, le couple s’est tourné vers la plateforme lepotcommun et a récolté 2500 euros dans son entourage. « Nous l’avons reversée à une école en Indonésie, gérée par une amie dont je trouve la démarche généreuse. » Des noces on ne peut plus solidaires !

 

Le 18 janvier 2019


Comments

comments

Sur le Même sujet