Guide consocolaborative

Une bière ultra locale dont le houblon pousse sur les murs de Paris

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Lauréate de l’appel à projets Parisculteurs « Houblon » Saison 2 aux côtés des brasseurs de Fauve Craft Bière, la startup écoresponsable Merci Raymond va produire « La Petite Charonne », une bière entièrement fabriquée dans le 11e arrondissement de Paris.

Hugo Meunier a créé la startup, Merci Raymond (qui porte le nom de son grand-père agriculteur) suite à un double constat : les villes manquent d’espaces verts et les citadins cherchent à se rapprocher de la nature. C’est sur le rooftop de l’Antenne situé dans le 11ème arrondissement de Paris, où il fait pousser des aromates, que le trentenaire nous accueille. À ses débuts, Merci Raymond était une ligne de vêtements dont une partie des bénéfices étaient reversés à des acteurs œuvrant en faveur de la végétalisation urbaine. Mais pour Hugo, ce n’était pas suffisant : « on a alors décidé de devenir des acteurs principaux de la révolution verte ».

Végétalisation et agriculture urbaine

Depuis 2016, la mission de la startup a évolué autour de trois axes : le développement d’une végétalisation urbaine durable, pour réintégrer le vert dans les villes (végétalisation d’espaces publics, toits, bureaux, etc.), le développement de l’agriculture urbaine, en créant des lieux de production permettant de favoriser une consommation de produits en circuit court (potager vertical…), mais également en menant des ateliers pédagogiques (BHV, Exki…) pour que chacun devienne acteur de la révolution verte à son niveau et que les citadins puissent stimuler leur main verte tout en créant du lien social.

Potager verticual sur le toit de l’Antenne – Merci Raymond©

« D’ailleurs, d’ici à la fin du mois, les habitants du XIe arrondissement de Paris vont pouvoir venir planter du houblon avec nous », explique Hugo qui continue : « on est lauréat avec la brasserie Fauve de l’appel à projets Parisculteurs ». Ce programme à l’initiative de la mairie de Paris et visant à soutenir la filière brassicole et le développement de l’agriculture urbaine — mets à disposition des sites dédiés à l’agriculture urbaine. Les jardiniers urbains de Merci Raymond et les brasseurs de Fauve ont ainsi proposé un projet commun pour végétaliser les murs du centre sportif pour une production de houblon. Cette collaboration donnera lieu en septembre prochain à la naissance de « La Petite Charonne ». D’ici là, divers ateliers pédagogiques seront proposés aux habitants lors de chacune des étapes clés de la production de cette nouvelle bière parisienne.

Bière ultra locale « Petite Charonne »

Ensemble, Fauve et merci Raymond vont créer la « Petite Charonne », une bière ultra locale et circulaire. « Les lieux de production et de brassage étant situés dans la même rue, le transport des produits sera effectué en quelques minutes à vélo ». Les bières seront ensuite distribuées chez les différents commerçants du quartier : commerces de proximité, associations, cavistes, micro-brasserie Fauve, restaurants… « Nous ce qu’on souhaite, c’est créer du lien social entre les habitants du quartier et les sensibiliser à l’importance de l’économie circulaire pour la création d’un produit alimentaire » ajoute Hugo.

Parcours en vélo entre les différents sites – Merci Raymond©

Merci Raymond investira le 29 Mars, les lieux sis 115 Boulevard de Charonne et y aura pour support de culture, quatre pans de murs de 20 mètres linéaires sur une hauteur de 8 mètres. Au sein de bacs de 6 min 2 s, c’est 35 plants de houblon qui seront ainsi semés sur la surface exploitée, en vue d’une première récolte en septembre 2019. « On espère produire 500 litres de bière ».

Plan de Houblon – Merci Raymond©

Parmi ses autres projets, Merci Raymond sortira également un livre au mois de mai et ouvrira prochainement son restaurant, au rez-de-chaussée de l’Antenne. Pour Hugo, « c’est ambitieux, car il n’y a pas vraiment de modèle économique en termes d’agriculture urbaine. Du coup le fait de consommer ce qu’on produit fait sens ». En effet, dans leur future cuisine, les chefs utiliseront les aromates récoltés sur le toit de l’Antenne. De la graine à l’assiette, la boucle est bouclée !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Image de Une : Potager de la Rotonde – Merci Raymond©

Le 27 mars 2019


Comments

comments

Sur le Même sujet