Guide consocolaborative

52 % des jeunes ne comptent pas voter : Hello2017 veut changer la donne pour la présidentielle

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Voxe, Curious et Kawaa lancent une plateforme commune pour rendre l’information et l’échange sur la politique plus accessibles. Au programme : infographies, comparateur de propositions et échanges avec les candidats à la présidence.

« Vous allez adorer les élections ». C’est la devise d’Hello2017, une plateforme lancée hier soir avec l’objectif de permettre aux citoyens de s’informer et d’agir sur la présidentielle de 2017 et ses candidats. Mais c’est aussi un sacré pari : d’après l’institut Ifop et l’INSEE, plus de la moitié des jeunes (18-35 ans) ne compteraient pas se rendre aux urnes pour la présidentielle.

Aux commandes de cette plateforme, la startup « civictech » Voxe, qui s’est fait connaître avec son comparateur de programmes politique, mais aussi le collectif Curious, qui donne l’occasion aux personnalités politiques d’échanger avec des internautes et enfin Kawaa, créateur de rencontres « dans la vie réelle ». À l’approche des élections, les trois organisations ont décidé de joindre leurs forces pour peser dans la balance.

Quatre grandes fonctionnalités

On trouvera donc sur Hello2017 quatre grandes fonctionnalités. « S’informer », via des vidéos « youtubeur » ou des infographies sur des sujets comme les retraites ou le droit d’asile en France. « Comparer » les propositions politiques des différents candidats, à partir des programmes officiels et des déclarations lors des débats, mais aussi d’informations directement entrées par les candidats ou les internautes sur la plateforme – et vérifiées par Hello2017.

« Dialoguer » en direct, grâce à la technologie de Curious, avec les aspirants présidents en campagne que l’équipe de Voxe est allé solliciter. « L’ensemble des candidats des primaires de la droite et du centre ont déjà donné leur accord, s’enthousiasme Léonore de Roquefeuil, cofondatrice de la startup. Dès aujourd’hui, « Le Figaro » intégrera l’outil sur son site. « À gauche, c’est encore compliqué, comme on a peu de visibilité sur qui sera ou non candidat mais ca suivre », assure Léonore.

hello20172
Les candidats de la droite et du centre sont déjà engagés sur Hello2017… À gauche, il faudrait se réveiller ! © Hello2017

« Se rencontrer », enfin, lors des meetings et évènements politiques que Hello2017 recensera, mais pas que. La plateforme Kawaa a en effet imaginé un format d’animation, baptisé « Polka », pour permettre aux citoyens d’organiser eux-mêmes leurs rencontre. L’objectif volontairement ambitieux : 1 000 débats organisés dans tout l’hexagone d’ici aux élections.

Expérience utilisateur

En relayant les nombreuses propositions qui fusent dans toute campagne, Hello2017 ne court-elle pas le risque de rajouter du bruit au bruit ? « Qui va lire aujourd’hui le programme de tel candidat, planqué au fond d’un site ? On offre une expérience qui facilite l’accès au fond plutôt qu’à la forme pour l’internaute, rétorque Charlotte Richard, également cofondatrice de Voxe. Par ailleurs je pense que c’est en faisant connaître toutes ces propositions au grand public qu’on responsabilisera la parole des politiques. »

L’objectif est bien de créer des outils inédits pour rendre l’information et l’échange sur la politique facile comme jamais. « On se voit plutôt des fiches cuisines de Elle que des décodeurs du Monde », illustre Charlotte avec humour. Le grand défi ? Réussir à parler aux personnes les plus éloignées de la politique. Hello2017 table sur plusieurs partenariats avec des associations étudiantes et les café politiques organisés par Kawaa partout en France. Le compte à rebours est lancé !

Le 19 septembre 2016


Comments

comments

Sur le Même sujet