Guide consocolaborative

3 plateformes collaboratives pour que le travail en groupe ne soit plus une corvée

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Séances de post-it ennuyeuses, chaînes de mail interminables… ConsoCollaborative vous présente 3 plateformes parmi la jungle des applications qui permettent d’échanger et de travailler en équipe plus facilement.

La plus récente : Klaxoon

Spécialisée dans le travail en groupe et la formation, la start-up rennaise a levé 50 millions de dollars fin mai, après avoir remporté de nombreux prix comme le CES Innovation Award de Las Vegas. Son objectif : déclarer la guerre aux réunions d’équipe interminables et parfois peu fructueuses. N’importe qui peut se connecter à son interface depuis n’importe quel appareil, sans avoir téléchargé l’application. Grâce à un boîtier, il n’y a même pas besoin que tout le monde ait une connexion Internet. Avec différents outils tels que les nuages de mots, les sondages, les quizz, ou des brainstorm façon post-it, Klaxoon permet ensuite d’échanger et de confronter ses idées de manière simple et ludique au sein d’une page commune. Comptez entre 50 et 100 euros par mois (pour un abonnement multi-utilisateur).

La plus complète : Slack

Slack estime à 8 millions le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens de sa plateforme dans plus de 500 000 entreprises. Sans doute parce que cette messagerie collaborative accessible via navigateur se prête à de nombreux usages. En quelques clics elle permet de créer des canaux de discussion publics ou privés dans lesquels échanger des messages et des fichiers (images, vidéos, tableaux). Il est possible d’évaluer et de commenter chaque fichier à l’intérieur de Slack. Mais le gros avantage de la plateforme est sa connectivité avec d’autres plateformes. Récemment, Slack a dévoilé Actions, pour créer des tâches ou faire des suivis directement depuis la plateforme dans différentes applications comme Asana, Jira Cloud ou Zendesk. Prix : de 0 à 11 euros par mois et par utilisateur selon les fonctionnalités choisies.

La plus éthique : Newmanity

Nous vous en parlions en février. Newmanity combine une boîte mail avec les principales fonctionnalités de Slack telles que messagerie et échange de fichiers. Mais ce qui la distingue des autres nombreuses applications, c’est qu’elle a été pensée dès le départ comme une alternative plus respectueuse des données personnelles et de l’environnement. Ainsi, l’ensemble des informations de ses utilisateurs est hébergé sur des serveurs alimentés à 100 % aux énergies renouvelables. Par ailleurs, ces fichiers sont 100 % cryptés et aucune donnée personnelle n’est revendue par la plateforme. L’entreprise, française, revendique aujourd’hui 150 000 utilisateurs particuliers.

Mais aussi :

Evernote (bloc-notes et agenda multisupport)

Trello (gestion de projet)

Wisembly (réunions interactives)

Asana (gestion d’équipe)

Backfeed (décision décentralisée)

 

Le 13 juin 2018


Comments

comments

Sur le Même sujet