Guide consocolaborative

14 familles montent une coopérative pour construire leur logement écologique et social à Paris

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Créée en 2016 pour répondre à l’appel à projets « habitat participatif » de la ville de Paris, UTOP est l’une des premières coopératives de ce genre dans la capitale. En 2021, ses membres devraient emménager dans un immeuble écologique et ouvert sur son quartier.

Ils sont peintres, régisseurs de théâtre, comédiens ou musiciens. Ils sont seuls, en famille ou en couple. Tous envisageaient de devenir propriétaires, mais étaient confrontés au même dilemme : pas les moyens d’acheter à Paris, pas possible de s’en éloigner pour des raisons professionnelles. Pour y faire face, ils ont décidé de former une coopérative d’habitants, UTOP, et de concevoir un logement commun, écologique et social. Au départ, ils étaient cinq à répondre à un appel à projets lancé par la mairie du XXe arrondissement de Paris, qui proposait de céder trois terrains et de financer une partie des frais de maîtrise d’œuvre et d’assistance à maîtrise d’ouvrage.

« On a participé à cette première réunion où il y avait énormément de groupes. Beaucoup de profils différents et même des professionnels de l’immobilier. On était super impressionnés » se souvient Michel Aymard, un des membres fondateurs de la coopérative UTOP. Sur les trois parcelles proposées, ils optent unanimement pour celle située à deux pas de la place Gambetta… et l’obtiennent.

Propriété et location

La coopérative d’habitants souhaite explorer un rapport différent de la propriété. Rapidement, elle s’allie avec la coopérative HLM Coopimmo. « On a travaillé sur deux modèles : un d’accession à la propriété, mais qui excluait certain d’entre nous, et un autre, un système locatif individuel et une propriété collective » explique Michel. Coopimmo se porte acquéreur du terrain, grâce à un prêt de soixante ans auprès de la Caisse des Dépôts et consent à UTOP un bail à construction. La coopérative HLM restera propriétaire du bâtiment pendant la durée de remboursement du prêt.

On a aussi travaillé sur la structure en SAS de notre coopérative, qui empêche la revente de grès à grès des parts sociales.

Une part coûte 750 euros, il en faut trois pour devenir sociétaire. Ces parts — dont la valeur est indexée sur le coup de la vie et non de l’immobilier pour éviter la spéculation — ne peuvent être revendues que sous certaines conditions lorsqu’un membre souhaite quitter la coopérative. S’ajoutera à l’achat des parts, une redevance mensuelle servant à rembourser le prêt souscrit par Coop’Immo.

Pour réaliser le travail de maîtrise d’usage et concevoir l’immeuble, c’est la Scop d’architecture ArchiEthic qui a pris le relai. Elle a déjà accompagné une coopérative d’habitants à Strasbourg dans son projet d’habitat participatif, Montreuil (Seine–Saint-Denis) et Ivry (Val-de-Marne).

Maquette de l’immeuble – ArchiEthic©

Mixité sociale

Aujourd’hui, 14 familles font partie d’UTOP. Le bailleur social Habitat et Humanisme, qui a apporté « un soutien financier considérable » gérera en échange trois appartements sur les 17 qui seront construits. « Ça nous permet de créer de la mixité sociale », explique Michel. Les sociétaires de la coopérative gardent cependant un droit de regard sur ceux qui souhaitent rejoindre l’aventure, à la façon d’un syndic classique. En ce moment, les futurs habitants sont d’ailleurs occupés à établir les règles de vie des parties communes aménagées et du rez-de-chaussée, qui sera composé d’une salle, d’un bar associatif ouvert sur le quartier et d’un studio de musique.

« Il y a quelques mois, lors d’une réunion à la mairie du XXe, un élu nous a présenté comme un groupe qui consacre sept années à élaborer un projet de vie » confie Michel qui ajoute qu’« UTOP essuie les plâtres des pionniers, mais ça permet aux suivants de réduire le délai, comme ce groupe d’habitants à Ivry qui vise lui, cinq ans ». La construction de l’immeuble devrait commencer à la fin du premier trimestre 2019, pour une livraison début 2021.

 

Le 17 décembre 2018


Comments

comments

Sur le Même sujet