Guide consocolaborative

VAWAA : passez vos vacances chez un artiste et apprenez à ses côtés

Partager [pssc_facebook] [pssc_twitter]

Si vous êtes lassé de jouer le voyageur-consommateur, vous serez peut être tenté par les services de Vawaa. La plateforme vous aide à rencontrer des artistes, prêts à vous accueillir pour une immersion créative à leurs côtés.

Geetika Agrawal avait pour habitude de passer ses étés aux côtés d’artisans en Inde, faisant de ses vacances un temps d’observation et d’apprentissage. Plus tard, elle regrette de ne pouvoir accéder facilement à ce type d’opportunités. Partant de la conviction que de nouvelles façons de voyager restent à inventer, elle lance VAWAA (Vacation With An Artist) en novembre 2015.

Cette plateforme recense des artistes des 4 continents prêts à vous ouvrir les portes de leurs studios et à vous initier à leurs arts respectifs. Une trentaine d’artistes y sont aujourd’hui recensés. Vous pourrez apprendre la calligraphie au Japon avec Chikako Shirai, (re)découvrir le Street Art avec Pum Pum en Argentine ou bien vous mettre à la céramique avec Katja Spiler en Slovénie.

Ces retraites créatives ont un coût. Leur prix relativement élevé s’explique par le caractère intimiste de ces rencontres, les artistes n’accueillant pas plus de deux voyageurs simultanément. La réservation se fait directement sur la plateforme, elle inclut le matériel de travail mais ne comprend pas l’hébergement.

Des voyageurs en quête de sens

VAWAA répond à plusieurs besoins exprimés par les voyageurs du XXIe siècle : ceux-ci souhaitent de plus en plus être acteurs de leur voyage en s’impliquant dans la région visitée. Ils sont friands de contacts avec les locaux et ont des aspirations créatives qu’ils ont peu l’opportunité de satisfaire le reste de l’année.

« Les voyageurs d’aujourd’hui cherchent une expérience différente, ils souhaitent pouvoir s’engager au sein du territoire qu’ils visitent. Ils veulent un tourisme qui crée du sens, du lien et de la valeur. » explique Geetika. S’initier au savoir-faire d’un lieu, découvrir une ville à travers les yeux d’un de ses habitants et développer de nouvelles compétences visant à la création – voici donc la triple promesse de la plateforme.

Capture

« Parfois, ces immersions s’inscrivent dans un projet de reconversion, ajoute Geetika Agrawal. Les visiteurs font de ces séjours un moyen de s’initier à une profession convoitée tout en voyageant. » 

Un échange, plus qu’un stage

Il ne s’agit pas d’un stage mais bien de s’immerger dans le quotidien d’un artiste en exercice. Le résultat dépendra beaucoup de la relation établie avec l’hôte. Les artistes sont souvent aussi curieux et demandeurs que les invités, car ces derniers leur apportent de nouvelles perspectives. « Un céramiste nous a rapporté avoir modifié sa manière de travailler l’argile suite à sa rencontre avec un scientifique parisien de passage dans son atelier. » raconte Geetika Agrawal.

Geetika ne souhaite pas seulement offrir des programmes originaux et enrichissants, mais aussi contribuer à un monde plus créatif. D’une part, en offrant des revenus complémentaires aux artistes qui fixent eux même leurs tarifs sur la plateforme mais surtout en leur offrant une visibilité internationale. Elle espère ainsi pouvoir les aider à diffuser leur travail à un plus large public. Autant de sources d’inspirations pour leurs pairs partout dans le monde. « Cela fait longtemps que les artistes n’ont pas eu la visibilité qu’ils méritent pour leur travail », conclut-elle.

Crédits photo : VAWAA.

 

Le 5 septembre 2017


Comments

comments

Sur le Même sujet