La consommation collaborative, une affaire exclusivement en ligne ? Pas si sûr : qu’on loue un appartement, une perceuse ou une voiture, il faut bien se rencontrer « en vrai » à un moment ou un autre. Et comme 80 % des échanges entre personnes ont lieu dans un rayon de 20 kilomètres autour de leur domicile, la ville et ses environs pourraient bien être l’échelle naturelle pour les pratiques collaboratives. C’est en tout cas le pari que fait Nous & Co, une nouvelle plateforme qui se lance officiellement aujourd’hui sur l’agglomération nantaise. Rencontre avec Gaëlle le Rézollier, co-fondatrice de l’association.

 

nous&co2

 

 

La plupart des plateformes de consommation collaborative se concentrent sur un type de services en particulier (covoiturage, jobbing, etc.). Sur Nous & Co, on trouve de tout. Pourquoi ce parti pris ?

 

Nous sommes partis d’un constat simple : quand on habite Nantes ou ses environs, les grandes plateformes nationales et internationales sont assez peu fournies en annonces ! A l’inverse, Nous & Co est une association ancrée localement : nous lançons notre service en partenariat avec la plateforme monECOCITY, qui a vocation à répliquer ce type d’initiatives à l’échelle locale dans toute la France. La ville et ses environs sont avant tout un espace d’échanges et d’interactions :  l’ancrage local est une façon innovante de favoriser le développement de l’économie collaborative, à mon sens tout aussi valable que l’approche thématique. Nous voulons donner le choix aux gens, en leur faisant découvrir les plateformes existantes ou en leur permettant de s’organiser pour lancer leur propre service.

 

Ancrage local, donc… Concrètement, comment la plateforme fonctionne-t-elle ?

 

Nous accueillons tous les acteurs locaux : consommateurs, producteurs, entreprises, associations et collectivités. Aucun paiement ne transite directement via la plateforme, nous sommes avant tout un site de mise en relation. La France, c’est trop grand, le quartier, c’est trop petit ! L’agglomération me semble être l’échelle idéale. Nous & Co offre ainsi, entre autres, un annuaire, qui permet de cartographier l’économie du partage de la région nantaise. Par ce biais, les producteurs locaux et associations peuvent élargir leurs perspectives et gagner en visibilité. Par ailleurs, se concentrer sur un territoire en particulier nous permet d’utiliser des outils de communication classiques (affichage, presse, rencontres). C’est important, car tout le monde n’est pas hyperconnecté ! On ne peut pas se reposer exclusivement sur le Web et les réseaux sociaux, car ce qui semble naturel à une personne de 25 ans l’est beaucoup moins pour quelqu’un qui approche la cinquantaine…

 

Et sur le terrain C-to-C, comment s’y retrouve-t-on ?

 

Nous avons mis en place un système de catégories : logement, transport, alimentation, service à la personne (CESU), emploi et stage, se regrouper et agir ensemble, s’entraider , coin enfants, vide grenier et animaux. Vous trouverez ensuite, sous chaque thématique, des sous-catégories. Par exemple, sous l’onglet « logement », les annonces peuvent concerner de la colocation, de la colocation intergénérationnelle, de la location entre particuliers, de l’achat ou de la vente. Comme je te le disais, les paiements ne transitent pas via la plateforme. Il y a un système de « j’aime » et de favoris, mais pas de notation à proprement parler. Pour générer de la confiance entre les personnes inscrites sur le site, nous comptons sur la création d’une véritable communauté. L’adhésion à l’association est déjà en soi une démarche citoyenne et engagée, d’autant qu’un lien social préexiste en vertu de l’appartenance à un même territoire. Nantes est par ailleurs une ville très dynamique sur le plan de l’ESS au sens large : un pôle de coopération économique, Ecossolies, doit ouvrir se portes en janvier prochain, nous avons une cantine numérique, la ville a été élue « capitale verte européenne 2013« … J’espère que ce projet pilote donnera des idées à d’autres villes partout en France !

Si vous habitez dans la région nantaise, Nous & Co organise un événement de lancement ce soir à partir de 19h30. L’association a en outre lancé une campagne de crowdfunding sur KissKissBankBank. Pour les soutenir, c’est par ici !

 

 

 

 

 

A propos de Arthur De Grave


Mordu de nouvelles technologies, d'économie et de philosophie politique, je me passionne naturellement pour tout ce qui touche de près ou de loin à l'économie collaborative. J'ai hâte de voir jusqu'où Internet nous permettra de réinventer les façons de produire et de consommer. OuiShare connector basé à Paris, et bien sûr, grand consommateur collaboratif, en attendant la troisième révolution industrielle !

Mots-clés :
 

Une Réponse pour Nous & Co : Nantes se lance dans le tout collaboratif

  1. Merci à Arthur pour cet article qui présente la philosophie de monECOCITY et de son déploiement via les partenaires comme Nous & Co. Villeneuve sur lot nous a également rejoint. Si cette aventure vous intéresse, n’hésitez pas à nous contacter : contact@humansmartcommunity.fr