La consommation collaborative, et plus largement l’économie collaborative, intéressent de plus en plus les grandes entreprises qui voient dans ces nouvelles tendances des leviers d’innovation. La Poste est une des entreprises qui se reconnaît dans le mouvement et souhaite s’y associer. Rencontre avec Lauren Peuch (chef de projet Identité Numérique) et Anthony Deydier (direction de l’Innovation) qui nous détaillent leur vision de l’économie collaborative et comment La Poste y prend part.

LA-POSTE-TGV

En quoi le développement de l’économie collaborative vous parait-il significatif ?

L’économie collaborative progresse tandis que l’économie traditionnelle affronte mondialement de profondes crises (financières, politiques, environnementales, énergétiques…). L’économie collaborative se fonde sur des individus qui vont agir directement ensemble, en étant autonomes et responsabilisés. C’est une réelle alternative, qui engendre également des organisations horizontales et souples, plus adaptées à un monde hyperconnecté et évoluant très rapidement.

L’essor de l’économie collaborative se construit sur un développement responsable où chaque citoyen participe activement à la production, au partage et à la consommation de biens, services et savoirs dans une dynamique d’innovation permanente. Ces dimensions convergent naturellement avec les axes stratégiques du Groupe La Poste, comme les valeurs communes d’ouverture, de proximité et de confiance.

Quels sont les grands défis auxquels l’économie collaborative doit répondre pour continuer de croître ?

Le premier, c’est la capacité à toucher l’ensemble de la société. Si les jeunes diplômés semblent très représentés, d’autres groupes de la population doivent être atteints, comme les personnes âgées par exemple.

Le second est le changement des usages : un consommateur doit changer d’ habitudes établies depuis des années (acheter à tel supermarché…), utiliser de nouveaux canaux (plateformes Web), avoir confiance dans des inconnus… les motivations doivent être puissantes pour l’inciter à changer.

Le troisième, la résistance du secteur traditionnel : les nouveaux arrivants sont rarement bienvenus, ils doivent s’adapter à des contraintes légales (régulation, taxation…) et rencontrer des oppositions de concurrents « historiques » dès lors qu’un nouveau secteur devient économiquement attractif.

IDentité Numérique de La Poste, qu’est-ce que c’est ?

Image 4

 

IDN est un service GRATUIT permettant aux internautes de prouver que leur identité a été vérifiée physiquement par La Poste, sans pour autant la dévoiler.

La délivrance d’une IDentité Numérique par La Poste s’effectue après inscription sur le site et un contrôle par un facteur de l’identité du demandeur à son domicile.

Le détenteur d’une IDentité Numérique peut se connecter sur les sites partenaires de La Poste, via un  « IDN Connect », bouton de connexion lui permettant de ne retenir qu’un seul identifiant et un mot de passe pour accéder aux sites partenaires. Les internautes ayant associé leur IDN au compte d’un site de location, d’échange, de vente ou de troc de particulier à particulier,  bénéficient d’un badge de confiance affiché sur leur profil utilisateur prouvant que leur identité a été vérifiée par La Poste : ils renforcent ainsi la confiance dans leur profil ce qui leur permet de louer, d’acheter, et d’échanger plus facilement avec les autres utilisateurs.

Image 8

Quels sont les liens avec la consommation collaborative ? En quoi est-ce une offre complémentaire ?

Avec-l-identite-numerique-gagnez-du-temps-!Initialement créée pour permettre de recevoir ses lettres recommandées sous format numérique, l’IDentité Numérique permet de faire le lien entre une personne physique et un couple identifiant / mot de passe.

En se connectant avec son IDentité Numérique sur un site de consommation collaborative, un utilisateur peut ainsi attester de la véracité de son profil. Concrètement, les utilisateurs des sites partenaires de La Poste disposant d’une IDentité Numérique bénéficient d’une confiance accrue des internautes grâce à l’affichage d’un badge de confiance sur leur profil indiquant que leur identité a été vérifiée par La Poste. Ainsi, IDN leur permet d’acheter, de vendre, de louer ou encore de troquer avec un maximum facilité et de sécurité, et donc d’optimiser leurs échanges.

L’IDentité Numérique est perçue par les entrepreneurs de l’économie collaborative comme un véritable atout pour rassurer leurs utilisateurs, pour minimiser les risques de fraudes liés, par exemple, à l’utilisation de fausses identités et, ainsi augmenter le nombre de transactions sur leur site.

« IDN connect » est-il facile à intégrer ?

Nous avons voulu offrir le service le plus simple possible à mettre en place pour nos partenaires. Nous leur fournissons une API ainsi que la documentation technique associée. D’après les développeurs de nos sites partenaires, le temps d’intégration complet estimé est de l’ordre de 2/3 jours maximum.

Un site dédié aux développeurs contenant les informations sur l’API IDN sera bientôt disponible ; en attendant, nous pouvons fournir le SDK à de futurs partenaires et répondre à leurs questions via l’adresse suivante : equipe.idn-dsic@laposte.fr

Qu’est ce qui vous a convaincu de soutenir le OuiShare Fest, le premier événement européen sur l’économie collaborative ?

Cela fait trois ans que l’économie collaborative est identifée comme une tendance économique de fond et un levier pour l’innovation. La Poste est concernée par de nombreuses dimensions  le transport bien sûr, mais aussi le paiement, l’assurance et le crowdfunding (avec la Banque Postale), la formation, les questions de confiance… Nous travaillons avec OuiShare depuis plus d’un an. Ils nous ont aidé à mieux comprendre ce mouvement, à rencontrer des acteurs clés de l’économie collaborative et à organiser un événement interne l’an passé.

En s’associant au mouvement de l’économie collaborative, le Groupe La Poste a la volonté d’accompagner ses clients (particuliers, entreprises, associations, collectivités) et ses collaborateurs en facilitant leur accès à cette nouvelle économie. Le Groupe souhaite aussi se rapprocher d’acteurs clés de l’économie collaborative pour développer des projets communs, comme celui de l’IDentité Numérique, et soutenir la croissance d’entreprises de ce secteur.

Parmi les valeurs de OuiShare, laquelle vous correspond le plus et pourquoi ?

L’inclusion. Chaque particulier, chaque entreprise, chaque partenaire, et tous en même temps comptent pour La Poste, ce que nous traduisons avec nos valeurs d’accessibilité et d’égalité.

Pour en savoir plus sur Identité Numérique, visitez le site dédié

A propos de Antonin Léonard


Rédacteur en chef de consocollaborative.com et co-fondateur de OuiShare, j'accompagne startups, grands groupes et acteurs publics vers une meilleure compréhension des leviers et impacts de l'économie collaborative.

Commentaires clos.