iLokYou a été lancé en béta le 11 avril dernier. Encore un service de location d’objets entre particuliers me direz-vous ? Pas exactement, iLokYou souhaite être innovant grâce à un positionnement original. Rencontre avec Edouard Dumortier, un des fondateurs de iLokYou.

logo

iLokYou qu’est ce que c’est ?

Prenons un exemple !

Vous feriez bien une soirée raclette, samedi prochain.

Problème, vous n’avez pas l’appareil indispensable. Deux solutions s’offrent alors à vous : l’acheter (ce qui vous coûtera 50€ pour un objet que vous utiliserez deux fois par an) ou aller sonner chez votre voisin préféré, puis croiser les doigts pour qu’il en ait un et qu’il vous le laisse pour votre dîner.

Chez ILokYou, nous privilégions résolument cette deuxième option, et nous avons décidé de l’industrialiser ! Ainsi, au lieu d’errer dans votre quartier, vous n’avez qu’à poster votre recherche sur ILokYou en renseignant uniquement trois critères : Où, Quoi, Quand.

En temps réel, les lokers (membres d’ILokYou) proches de vous qui sont susceptibles de vous dépanner sont alertés automatiquement par mail ou sur leur smartphone. Ils n’ont plus qu’à prendre contact avec vous par le biais de la messagerie d’ILokYou, pour vous proposer leur appareil à raclette à louer.

La location est payée en amont en ligne, un contrat spécifique officialise l’échange et protège le loueur comme le locataire.

ILokYou est ainsi le premier réseau social de la location d’objets et services entre particuliers. Tout, ou presque, peut être recherché, puis loué sur ILokYou : de l’outillage à la console de jeux, en passant par les affaires de ski, la maison de vacances, la voiture, le matériel de puériculture, les accessoires de mode…

Vous y rechercherez également des objets à utiliser directement chez leurs propriétaires, comme le lave-linge, la place de parking, un lopin de terre, un instrument de musique… Et bien sûr, vous pouvez louer tout type de services, comme le bricolage, le baby sitting, le soutien scolaire ou même des services qui s’effectuent à distance. Au total, nous avons répertorié plus de 5.000 objets et services que nous avons rattachés à près de 120 catégories correspondantes.

ilokyou-accueil

Qu’est ce qui vous différencie des plate-formes existantes ?

La location entre particuliers existe depuis longtemps sur internet, mais c’est un marché qui se cherche.

Pour preuve, la location d’objets n’a jamais décollé. Nous sommes d’ailleurs convaincus qu’elle n’a aucun avenir dans sa forme actuelle, car les sites existants sont tous des portails de petites annonces basés sur «l’offre» et non sur «la demande». Ce qui est pour nous un non-sens. Quant aux services, qu’on appelle aussi jobbing, le phénomène présente un réel engouement auprès du grand public. Pour autant, aucun acteur n’a réussi à émerger, ni à s’imposer. Nous pensons que les plateformes existantes ne sont pas assez abouties, notamment en terme de simplicité, d’efficacité ou de sécurité apportée à l’utilisateur.

ILokYou repose sur une approche qui n’a rien à voir avec l’existant. Nous avons d’ailleurs déposé notre concept auprès de l’Institut National de la Propriété Industrielle.

Tout d’abord, nous sommes un réseau social et non un portail de petites annonces. Nous envoyons automatiquement les recherches de location aux loueurs inscrits. Cela s’opère en fonction de 3 critères : lieu, catégorie d’objets ou services et date. Puis nous mettons à disposition de nos membres un système de conversations inédit sur le web, très similaire au fonctionnement du SMS ou MMS (conversations privées et instantanées, échanges de textes et photos, accusés de réception des messages, etc.). Bien sûr, nous sommes disponibles sur site internet et sur mobile.

Ensuite, nous traitons aussi bien l’objet que le service, ce qui là aussi est une première. Comme je le disais, nous avons constitué une base de données de plus de 5.000 objets et services susceptibles d’être recherchés, qui sont automatiquement rattachés à leur catégorie correspondante.

Enfin, notre approche se fait par la demande et non l’offre. Prenons le cas de la location d’objets. Sur les sites existants, le loueur vient mettre en ligne une annonce pour chaque objet qu’il souhaite louer. Le locataire consulte ensuite les annonces et s’il trouve l’objet recherché, il le réserve.

Sur ILokYou, le loueur n’a qu’à renseigner le lieu et sélectionner les catégories d’objets ou services pour lesquels il désire recevoir des recherches de location. Le locataire, quant à lui, indique le lieu où s’effectue sa recherche, renseigne l’objet ou service dont il a besoin (qui sera automatiquement affecté à la catégorie d’objet ou service correspondante), puis précise la date souhaitée. Les recherches des locataires sont automatiquement envoyées (par mail et sur mobile) aux loueurs ciblés en fonction des critères renseignés par chacun. Nous pensons que cette approche est beaucoup plus simple et bien plus efficace.

D’où vient cette idée ?

Elle me vient tout simplement des modèles existants. La première plateforme de location d’objets entre particuliers a été créée en 2007. J’ai tout de suite été séduit par l’idée, aussi originale que pertinente. Mais, en même temps, j’étais convaincu que ça ne marcherait pas, parce que l’approche est basée sur l’offre et non la demande.

La location d’objets n’a jamais décollé (seuls 7% des Français s’y adonnent), notamment si on compare cette activité à l’achat revente entre particuliers (7 Français sur 10 ont fréquenté des sites internet vendant des biens d’occasion au cours des 12 derniers mois).

Pourtant, le marché de la location a un avenir évident (21% des Français souhaitent s’y mettre), pour peu qu’on le prenne dans le bon sens ! A force de me répéter cela, je me suis jeté à l’eau. Nous travaillons sur ILokYou depuis près d’un an et avons dès le départ fait évoluer notre concept en l’élargissant vers les services.

En résumé, nous voulons offrir à nos membres un réseau social dédié à la consommation collaborative, qui donne le pouvoir au consommateur, c’est à dire à celui qui a un besoin !

Comment vois-tu évoluer la consommation collaborative ?

La consommation collaborative, c’est l’avenir ! C’est même un formidable vecteur d’espoir et d’optimisme, à l’heure où tout le monde s’évertue à vouloir sauver un modèle qui est inexorablement voué à disparaître.

Durant cette année de développement d’ILokYou, je me suis passionné pour cette nouvelle économie du partage. J’ai beaucoup lu, échangé, écouté… A tel point que j’ai moi-même eu envie de mettre en forme mes réflexions et convictions sur ce sujet. J’ai donc écrit un livre blanc, que j’ai intitulé « L’avènement de la consommation collaborative, quel modèle économique en France en 2030 ? ».

Ce livre blanc sera disponible en libre téléchargement fin avril sur ILokYou.

A propos de Edwin Mootoosamy


Je suis depuis toujours intéressé par les modèles culturels différents qui viennent bousculer l’idéologie dominante. Passionné par les nouveaux usages d’Internet et les mutations socio-économiques que cela induit, j'observe le développement de la consommation collaborative depuis 2008. OuiShare Co-Founder & France Connector et doctorant sur ces sujets, je m’intéresse plus généralement à la manière dont Internet reconditionne notre façon de faire société.

Commentaires clos.