La consommation collaborative se développe beaucoup autour des objets, mais on voit émerger de plus en plus de sites de services collaboratifs. Wedigup est l’un d’eux ! Il propose une solution à un problème bien connu de ceux qui achètent leurs équipements sur Internet ! Rencontre avec Félicie Lavinaud, fondatrice de Wedigup.

wedigup

Wedigup, qu’est-ce que c’est ?

We Dig Up en anglais veut dire « on déniche ». Wedigup est une plateforme collaborative où des passionnés experts trouvent le produit idéal à des acheteurs pressés, novices et perplexes face à l’abondance de l’offre.

  • D’un côté les passionnés, experts dans leur domaine de prédilection et référencés par la plateforme au travers d’un quizz de connaissance.
  • D’un autre des acheteurs de plus en plus perdus tant dans les magasins où les produits ont de plus en plus de technicités incompréhensibles que sur le web où si l’on veut s’informer avant d’acheter, on est happé par le flot d’informations pas toujours à notre portée. Au final l’acheteur met près d’un mois à se décider.

L’idée de Wedigup c’est de permettre à des experts passionnés de trouver le produit idéal à ces acheteurs perplexes. L’acheteur lance un DigUp, une demande. A travers un formulaire il définit ses besoins d’utilisation et son budget. Les experts ont la possibilité de poser des questions à l’acheteur pour affiner davantage les besoins et cibler au mieux le meilleur produit. Chaque expert rend une proposition : le produit qu’il achèterait s’il avait les mêmes besoins, en motivant son choix.

L’acheteur n’a plus qu’à faire son choix parmi les quelques propositions et acheter en toute confiance.

wedigup

D’où vient cette idée ?

Personnellement j’ai été, à un moment de ma vie, passionnée de camping-car. Surfant des heures sur la toile à l’affut de toutes les informations, des dernières annonces, je connaissais très bien le marché. J’ai acheté et revendu des camping-cars en faisant de très belles affaires à l’achat. Même si j’étais satisfaite de mon business, j’étais frustrée de ne pas pouvoir partager mes compétences d’acheteuse et faire profiter d’autres acheteurs de mes capacités à trouver les bons plans.

Puis l’idée a fait son chemin et j’ai réalisé que la toile regorgeait de personnes passionnées dans des domaines d’achat différents, connaissant le marché sur le bout des doigts, les techniques, les dernières sorties, les produits en vente neuf ou d’occasion. Pour mieux acheter il faut s’adresser à ces personnes-là.

Qui sont les Webnosers (experts) ? Sont-ils rémunérés ?

Nous avons appelé les experts des « Webnosers » : ceux qui ont du nez sur la toile, qui savent dénicher les meilleures affaires.

Pour l’instant, en période béta, période nécessaire au développement de la communauté, nous avons choisi d’offrir un chèque cadeaux sur un site e-commerce à hauteur de 50 € à un Webnoser qui remporte 10 DigUps.

Bientôt, les webnosers seront rémunérés au DigUp remporté (un DigUp est une demande faite par un acheteur).

Quel est le modèle économique de Wedigup ?

Pour l’instant la plateforme tourne en version bêta gratuite pour les acheteurs. Pour les experts, ils remportent des chèques cadeaux en fonctions du nombre de propositions choisies par les acheteurs.

Deux sources de revenus par la suite :

  • L’affiliation , Wedigup fait office de tiers afin de protéger la neutralité des experts et faire en sorte qu’ils ne soient pas orientés par les rémunérations de l’affiliation.
  • Le paiement du service par les acheteurs. Aujourd’hui en version gratuit, le concept va évoluer vers du paiement avec des services optionnels.

Comment réagissent les distributeurs ?

Price minister a répondu très rapidement à notre demande d’affiliation. Ils nous ont directement contacté et ont été séduit par le concept. Ils ont de suite validé notre compte client. Les autres sites e-commerces ont eux aussi très rapidement validé nos demandes d’affiliation.

Comment vois-tu l’avenir de la distribution ?

Quand je vois la société évoluer ces dernières années, je me dis que l’avenir est vraiment dans l’achat à distance.

Les comportements changent, car la qualité de vie évolue. Aujourd’hui et depuis un certain temps d’ailleurs, les femmes travaillent pour maintenir le pouvoir d’achat, pour rester indépendantes car l’avenir n’est jamais acquis. Alors les couples courent toute la semaine et utilisent leur temps libre pour s’occuper de leurs enfants ou bien pour ceux qui n’en ont pas, à se détendre à travers des activités plaisir. Plus question pour eux de perdre du temps dans les magasins. Et je dois dire que je représente parfaitement cette catégorie de personnes. J’achète beaucoup sur le net et j’ai sauté en l’air quand un drive supermarché s’est installé près de chez moi.

La distribution n’a d’avenir que dans le net.

Il n’y a qu’à lire l’étude de l’observatoire Cetelem pour s’en assurer : «  Le e-commerce ne connait pas la crise et atteindra 101 M€ en 2014 pour un chiffre de 31 M€ en 2010 en France ». Tout est à repenser…

Wedigup accompagne ces futurs acheteurs car la toile c’est bien mais on a vite fait de s’emmêler ;)

A propos de Edwin Mootoosamy


Je suis depuis toujours intéressé par les modèles culturels différents qui viennent bousculer l’idéologie dominante. Passionné par les nouveaux usages d’Internet et les mutations socio-économiques que cela induit, j'observe le développement de la consommation collaborative depuis 2008. OuiShare Co-Founder & France Connector et doctorant sur ces sujets, je m’intéresse plus généralement à la manière dont Internet reconditionne notre façon de faire société.

Commentaires clos.