Dans une étude publiée par WithoutModel sur les futurs modèles économiques de la distribution, trois des 10 tendances concernent la consommation collaborative. Cette étude annonce une évolution considérable du secteur et envisage même sa disparition.

Cela peut sembler improbable. C’est en tout cas la thèse développée, dans cet article : 2025, un monde sans distributeurs ? Alors, quelle stratégie pour les distributeurs et les marques ? Comment peuvent-ils s’adapter tout en développant la consommation collaborative ? Louis-David Benyayer fondateur de WithoutModel dégage quelques idées :

Développer un nouveau modèle économique sur la consommation collaborative en organisant les échanges entre particuliers au sein des magasins et via des plateformes digitales.

Développer un modèle économique de plateforme autour du DoItYourself et de la production décentralisée : ne plus vendre des produits, mettre à disposition en open source les spécifications et techniques de montage et monétiser l’animation de communautés et de lieux où elles se rassemblent pour fabriquer, hacker et réparer les produits

Faire émerger et progresser des produits conçus et financés par les consommateurs (crowdsourcing et crowdfunding)

Certaines de ces idées font déjà l’objet d’expérimentations, pour en savoir plus je vous invite à consulter la présentation ci-dessous.

Et vous, comment pensez-vous que les marques et distributeurs vont intégrer des logiques de consommation collaborative ?

A propos de Edwin Mootoosamy


Je suis depuis toujours intéressé par les modèles culturels différents qui viennent bousculer l’idéologie dominante. Passionné par les nouveaux usages d’Internet et les mutations socio-économiques que cela induit, j'observe le développement de la consommation collaborative depuis 2008. OuiShare Co-Founder & France Connector et doctorant sur ces sujets, je m’intéresse plus généralement à la manière dont Internet reconditionne notre façon de faire société.

Commentaires clos.