Avant toute chose, je vous souhaite une belle année sous le signe du partage et des projets collaboratifs. Je publierai la semaine prochaine un billet-bilan de 2011 ainsi qu’un petit teaser pour les projets medias qui nous attendent en 2012 : plein de jolies choses dans les cartons, donc stay tuned… ;-) En attendant, voici un post informatif sur les jolies Infographies de la Consommation Collaborative qui nous ont accompagnés en 2011, écrit en commun avec Youssef Nimzilne du blog Ynim*.

1) L’arbre généalogique de la Consommation Collaborative (SFR Player)

Avec la métaphore de l’arbre, cette Infographie illustre les fondations et le futur de la Consommation Collaborative (vous la retrouvez ici page 16)

2) 100 sites pour consommer autrement (Nouvel Observateur)

Reprenant la liste des 100 initiatives publiée sur ce blog, le Nouvel Observateur propose une illustration (plus qu’une Infographie) des différents secteurs qui voient l’économie du partage émerger. Clairement, un outil plus fonctionnel et agréable à utiliser mériterait d’être développé (sachez qu’on y travaille, si le projet vous intéresse, faites-nous signe :) ).

3) Les gains de la consommation collaborative (CollabFund)

En utilisant ici la métaphore de la maison, cette infographie met en avant les gains financiers pouvant être réalisés à partir de ses possessions personnelles. Vous la retrouvez en suivant ce lien. Cette infographie a été critiquée sur Shareable, dans un article de Paul Davis intitulé « Collaborative Consumption, it’s not about the money » :

« Focusing on the profit motive reduces the scope of the sharing economy, from a transformative cultural movement to an easy way to make a quick buck. Sharing isn’t just a way to make startups profit and build a new economy of micro-entrepreneurs—it’s a cultural movement that has the power to build community, engagement and a new, more sustainable peer-to-peer economy, transforming how we define our interpersonal relationships in the process. » Paul M. Davis

4) (Auto)partage et location de voitures entre particuliers (CollabFund)

Sans conteste, le secteur qui a subi (et subira) le plus de transformations, tellement nos modes de transport actuels sont absurdes et incohérents. Bien qu’incomplète, cette infographie, commandée par le CollabFund, a le mérite d’être magnifiquement réalisée et de donner un aperçu global de la percée de l’autopartage et de la location de voitures entre particuliers.

5) Covoiturage

Face à la montée du prix du pétrole, la baisse du pouvoir d’achat, la montée du « co » et des préoccupations environnementales, le covoiturage connait une croissance fulgurante depuis deux ans. Deux acteurs majeurs : Carpooling.com, qui revendique le plus important réseau au monde avec 4 200 000 inscrits en Europe et plus de 2 millions d’utilisateurs chaque mois et Covoiturage.fr (1 500 000 inscrits en France, 75 000 nouveaux inscrits tous les mois). L’infographie de Carpooling illustre bien la montée du covoiturage ces dernières années ainsi que l’impact financier et sur l’environnement du « Co » appliqué à la voiture.

L’animation de Covoiturage montre la croissance impressionnante du Covoiturage en France ces derniers mois

6) Couchsurfing

CouchSurfing est une plateforme et un réseau social d’hospitalité pour les backpackers . Plus que cela, c’est une opportunité pour rencontrer de nouvelles personnes lors de voyages. Cette infographie a le mérite de mettre en avant l’impact social et les bénéfices des formes de générosité et de réciprocité régissant le service.

« Couchsurfing is all about sharing. Experiences, cultures, chats and games are in the mix and it’s not just a way of cheap travelling or free accomodation as some have mistakenly portrayed it. »

7) Airbnb

Equivalent payant de Couchsurfing, Airbnb permet à des particuliers de mettre leur espace disponible à la location sur la plateforme et de gagner de l’argent en hébergeant des touristes ou des personnes de passage. Airbnb a connu une croissance fulgurante ces dernières années comme le montre l’infographie ci-dessous ainsi que cette visualisation de la croissance d’Airbnb à San Francisco et à New York (où plus de nuits sont réservées sur Airbnb que dans tous les hôtels réunis).

8) La Ruche qui dit Oui

(Je sais, ce n’est pas une infographie, mais j’avais envie de parler de la Ruche ^^)
La Ruche qui Dit Oui s’est lancée à la fin de l’année 2010 avec une promesse simple : proposer aux consommateurs des produits frais produits localement à un prix raisonnable, partout en France.

“La Ruche qui dit oui! est une entreprise qui, à partir d’un site internet, permet de mettre en relation le plus directement possible le consommateur avec le producteur. L’idée est ici de redonner la main aux consommateurs et de toucher un public plus large que des personnes déjà sensibilisées.” Guilhem Chéron

C’est l’une des belles success story en France actuellement (un article à ce sujet est prévu prochainement) :

9) Les opportunités de l’économie collaborative (Shareable / Latitude)

Cette infographie réalisée suite à l’étude Shareable / Latitude sur la nouvelle économie du partage, montre les secteurs qui présentent les plus belles opportunités. Voir aussi l’économie du partage : le nouvel eldorado pour plus d’informations au sujet de cette étude.

10) Le Parrain Craigslist

Enfin, pour conclure, rendons hommage au parrain Craigslist (là-aussi, ce n’est pas vraiment une infographie) : tous les services de l’économie collaborative s’appuient en effet sur une ou plusieurs catégories de Craiglsist, comme le montre bien cette illustration. Avis aux entrepreneurs intéressés par l’économie collaborative, il n’y a pas de meilleure inspiration que Craigslist !

* Depuis un mois, Youssef Nimzilne, qui est Marocain, publie une série de billets éclairants et passionnants sur sa vision de la Consommation Collaboration et sur la place du Maroc dans la nouvelle économie du partage. « La Consommation Collaborative, ça concerne surtout les pays développés. », entend-on souvent. Quelle avancée pour l’économie du partage dans les pays émergents ? Les usages des technologies et les caractéristiques culturelles des pays émergents sont-ils propices à une émergence de l’économie du partage ? Ces questions sont de première importance… nous pourrions publier un billet plus développé sur le thème de « Consommation Collaborative et pays émergents » prochainement. Stay tuned :)

A propos de Antonin Léonard


Tombé dans la marmite du collaboratif tout petit, je lance ce blog en 2010 avec de fonder OuiShare avec quelques amis...

7 Responses to La Consommation Collaborative en 10 Infographies

  1. Bonjour,
    Je trouve votre étude très intéressante. J’en parle d’ailleurs dans ma « Digital Review », billet qui résume les bons articles de la semaine dans le monde du digital : http://blog.weave.eu/2012/01/09/weave-digital-review-09012012/.

  2. Gautier Favier dit :

    Merci pour cette étude! très intéressant !!

  3. Merci pour cet article ! J’ajoute Mandji.fr, un jeune site de petites annonces gratuites pour vendre et trouver des produits locaux principalement alimentaires. Une initiative pour soutenir le développement des circuits courts, complémentaire à La ruche qui dit Oui et qui peut être, pourrait être utilisée par les ruches ^^.

  4. [...] L’animation de Covoiturage montre la croissance impressionnante du Covoiturage en France ces derniers mois 6) Couchsurfing La Consommation Collaborative en 10 Infographies | [...]

  5. Odile dit :

    Bravo pour cette excellente compilation et merci!
    J’aime particulièrement l’hommage au parrain. On pourrait l’étendre à tous les sites de petites annonces, en ligne, à la machine à café ou à l’épicerie du coin, et à tous les gens qui ont compris depuis longtemps l’intérêt du partage.

    • Antonin Léonard dit :

      Merci Odile. J’aime beaucoup ton commentaire, tout à fait d’accord avec toi.
      Tiens, j’ai croisé Agnèle hier, très sympa !

  6. Merci pour ce bilan intéressant :-)